Les moustiquaires

 

 

Comment les choisir ?

 

Comme leur nom l’indique, les moustiquaires empêchent les moustiques de pénétrer dans nos intérieurs, mais pas uniquement. L’équipement, s’il nous protège de ces petits vampires, fait également barrage à toutes sortes d’insectes (guêpes, mouches…) et de nuisibles (mulots). Encore faut-il bien choisir ses moustiquaires. Nos conseils pour y parvenir.

Les moustiquaires nous protègent des envahisseurs de l’été. Seulement pour être efficaces, celles-ci doivent s’adapter parfaitement aux fenêtres, portes ou baies vitrées.

Alors quels types de moustiquaires existent sur le marché ? Que choisir ?

 

 

Quels types de moustiquaires peut-on trouver ?

 

A ce jour, il existe deux grandes familles de moustiquaires : les fixes et les enroulables, prêt à poser ou sur mesure. Les plus utilisées restent les moustiquaires enroulables que l’on remonte et redescend facilement. On compte des modèles soit verticaux, destinés aux fenêtres (hors fenêtres de toit). Ils se fixent sur la partie haute de la fenêtre. Soit horizontaux, le coffre est placé sur le côté de la porte ou de la baie vitrée. Les cadres fixes restent en place le temps de la saison.

Par ailleurs, d’autres genres de moustiquaires existent sur le marché, tel-que les battantes s’ouvrant sur l’extérieur en 1 ou 2 battants ou comme celles dites plissées, façon accordéon, souvent utilisées pour les portes-fenêtres ou les petites baies ainsi que les coulissantes réservées aux grandes largeurs.

En général, le coffre, les coulisses de guidage et la barre de charge sont en aluminium laqué, et les toiles perforées en fil de verre ou polyester enduites de PVC. Le polyester est reconnu pour sa résistance : il ne s’effiloche, ni ne se déforme et demeure moins cher que le fil de verre dont se servent certains fabricants pour la confection de leurs moustiquaires. Il faut fuir les toiles en coton.

Pour ce qui est de l’installation, les experts sont unanimes : inutile de faire appel à un spécialiste si on est bon bricoleur et équipé d’un minimum d’outils ! La moustiquaire se positionne très simplement sur le tableau de la fenêtre ou sur le côté pour une porte ou baie vitrée, depuis l’intérieur, et l’extérieur pour les cadres fixes. La fixation ne doit pas poser un problème, la moustiquaire doit être aux dimensions exactes. Il faut parfois opérer quelques raccords : des joints de finitions entre le mur et les coulisses, même pour du sur mesure.